Influences : ailleurs en Finistère se déploie le style de Pont-Croix

Dans le Finistère

L’ensemble des traits architecturaux ont été imités, tout en étant adaptés aux différents édifices religieux.

Ici, on observera des arcades brisées, là des chapiteaux très décorés ou encore des élévations aux proportions très différentes.

Mais, partout, règne l’élégance inspirée de l’église de référence et se retrouvent, de façon très étonnante, des détails similaires. Ce succès est dû à une ré-invention d’anciennes formes romanes aimées, tout en s’ancrant dans son temps, celui du gothique.

Ainsi, à Pouldergat, les piliers du chœur de l'église Saint-Ergat sont entourés de huit colonnettes tangentes.

L'église Saint-Cuffan de Pluguffan a conservé quatre arcades et colonnes du XIIIe siècle, relevant du style architectural de Pont-Croix.

La chapelle Saint-Herbot, à Plonevez-du-Faou, consitue la limite nord-est de l'influence de l'atelier de Pont-Croix, tandis que la chapelle Notre-Dame, à Châteaulin, doit ses éléments caractéristiques à un édifice plus ancien.

Mais la plus remarquable est sans doute l'église Saint-Mélar de Confort-Meilars, qui semble avoir servi de modèle à l'église Notre-Dame de Roscudon de Pont-Croix.

L'église Saint-Mélar de Confort-Meilars

Pouldergat

Piliers du chœur de l'église de Pouldergat

Une église romane semble avoir été élevée au XIIe siècle. La plus grande partie de l’édifice est construite entre le XIVe et le XVIe siècle.

Entre 1580 et 1630 environ, l’église Saint-Ergat connaît de grands travaux.

En 1854, elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

L’église se compose d’une nef à trois vaisseaux, divisés en trois travées asymétriques. Fortement remaniée au XIXe siècle, l’église conserve quelques éléments des édifices antérieurs.

Les quatre piliers du chœur sont des réemplois de piliers du XIVe siècle et sont soutenus par des arcades en tiers-point. Comme à Pont-Croix, ils sont identifiables par les huit colonnettes tangentes qui les entourent et qui reposent sur des bases surélevées.

Le décor des chapiteaux représente principalement des feuillages et des têtes. Sur l’une des bases des colonnes, un décor stylisé peut attester des remaniements et réemplois.

Plonévez-du-Faou

La construction de la chapelle Saint-Herbot s'échelonne entre le XIVe et le XVIIIe siècles.

Le chancel du XVIe siècle est tout particulièrement remarquable. C’est un ancien prieuré des carmes de Rennes, élevé à l’emplacement de l’ermitage de saint Herbot et qui abrite le tombeau du saint.

Les arcades en plein cintre très légèrement brisé, à deux voussures bien moulurées, reposent, par l’intermédiaire de chapiteaux très joliment sculptés, sur des piliers cantonnés de quatre demi-colonnettes dont les harmonieuses proportions donnent une impression de grande légèreté. Ils sont très nettement inspirés par l’atelier de Pont-Croix et représentent la limite extrême vers le Nord-Est de l’influence de cet atelier.

Le chancel de la chapelle Saint-Herbot à Plonévez-du-Faou

Châteaulin

Chapiteaux à décor de feuilles de la chapelle Notre-Dame à Châteaulin

La chapelle Notre-Dame conserve d'un édifice ancien (l'ancienne chapelle du château - fin du XIIIe siècle/XIVe siècle) quelques éléments de l’école de Pont-Croix.

Des débris de sculptures imités des anciens tympans normands ont été incorporés dans l’avant dernier pilier méridional.

Les chapiteaux d’autres piliers présentent un décor de feuilles à rapprocher de Notre-Dame de Kérinec à Poullan-sur-Mer. Comme dans ce dernier édifice, un des piliers porte une console sans doute destinée à recevoir une statue.

Confort-Meilars

L’église Saint-Mélar se situe dans la paroisse actuelle de Confort-Meilars. Il semble qu’une première église ait été construite au XIIe siècle, soit avant l’édification de Notre-Dame de Roscudon à Pont-Croix. L’église a été remaniée à de nombreuses reprises entre le XVe siècle et le XVIIIe siècle. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1837.

L’édifice comprend une nef à trois vaisseaux et deux chapelles latérales forment un faux transept. Les arcades de la nef sont en plein-cintre. La première retombe sur deux piliers particuliers, appartenant au style de Pont-Croix. Celui de gauche est un pilier circulaire avec des colonnettes tangentes, celui de droite est carré avec quatre colonnettes d’angle. Au-dessus des arcs, des cordons et de appendices sont visibles, s’appuyant au droit de chaque pilier sur de fines colonnettes.

Ce que nous appelons aujourd’hui le style de Pont-Croix préexistait avant la construction de Notre-Dame de Roscudon. L'église de Meilars semble être l’un des modèles de l’église de Pont-Croix.

Le chœur et les chapelles adjacentes de l'église Saint-Mélar à Confort-Meilars

Pluguffan

L’église de Pluguffan, dédiée à saint Cuffan, fait partie d’un enclos paroissial. Le chœur est l’une des parties les plus anciennes de l’édifice et daterait du XIIIe siècle.

Au XVe siècle, l’église a été reconstruite dans le style gothique flamboyant tardif. Du XVIe siècle au XXe siècle, elle connaîtra plusieurs agrandissements et restaurations.

L’édifice a été classé Monument Historique en 1916.

Le chœur conserve quatre arcades et colonnes du XIIIe siècle, relevant du style architectural de Pont-Croix.

Les arcades en plein cintre retombent sur des piles polylobées de trois à huit colonnettes. Cette dissymétrie pose la question d’un éventuel remontage au XVe siècle.

De nombreux signes et inscriptions gravés sont à découvrir à l’intérieur comme à l’extérieur de l’église.

Saint-Cuffan à Pluguffan : arcade en plein cintre et pile polylobée