Influences : le glossaire de l'art gothique

A...C

Abbaye : établissement monastique sous le gouvernement d'un abbé ou d'une abbesse. L'abbaye-mère est une abbaye à partir de laquelle ont été fondées d'autres abbayes. Plusieurs abbayes peuvent se regrouper en ordre, derrière une abbaye chef d'ordre.

Abside : espace intérieur de plan cintré ou polygonal s'ouvrant sur une pièce ou sur un vaisseau. En général, l'abside est saillante, c'est-à-dire qu'elle s'exprime à l'extérieur par un volume particulier ; elle est dite non saillante lorsque sa présence n'est pas décelable à l'extérieur. Le volume saillant peut avoir un plan différent de l'espace intérieur qui constitue l'abside proprement dite.

Anthropomorphe : qui prend une apparence humaine.

Arc : courbe constituée par un assemblage de pierres qui prend appui sur deux supports. Cette construction s'applique à diverses formes telles que: l'arc en plein-cintre, l'arc brisé, l'arc en tiers point etc.

Arc brisé : arc formé de deux segments de courbe en supprimant la partie centrale d'un arc en plein-cintre. L'arc brisé est l'élément de base du gothique.

Arc diaphragme : arc transversal sous une voûte ou une charpente surmonté d'un muret de refend à forme de croissant.

Archivolte : ensemble des ornements, sculptures ou baguettes qui encadrent une arcade en soulignant les contours supérieurs et inférieurs des voussoirs ou claveaux de l'arc.

Armoiries : emblèmes en couleurs, propres à un famille, à une communauté ou, plus rarement, à un individu, et soumis dans leur disposition et dans leur forme à des règles spéciales, qui sont celles du blason.

Aveugle (mur) : mur qui ne contient pas d'ouverture.

Bas-côté -ou collatéral- : vaisseau latéral, parallèle au vaisseau central ou principal (nef).

Blason l'héraldique, ou science des armoiries, étudie les symboles peints, gravés ou dessinés, propres à chaque famille en possédant. Ces symboles ont pour support un écu formant un blason, qui peut être surmonté d'un cimier et, éventuellement d'une couronne, supporté par des animaux allégoriques (supports) ou des personnages (tenants), et illustré d'un listel où figure une devise. Cet ensemble constitue l'armoirie.

Bulle pontificale : lettre solennelle du pape. Elle est scellée soit d'une boule de métal (origine du mot), soit d'un cachet de cire. Les constitutions apostoliques (équivalent d'une loi) se présentent souvent sous forme de bulles.

Calvaire : édicule religieux commémorant la Passion du Christ, composé, autour du Christ en croix, d'un plus ou moins grand nombre de personnages et doté d'un décor évoquant la scène de la crucifixion.

Cannelé : fût d'une colonne comportant des sillons ou des moulures verticales.

Cantonné : construction dont les encoignures sont ornées d’une colonne, d’un pilastre ou de chaînes de pierres.

Chanfreiné : petite surface formée par l'arête abattue d'une pierre.

Chancel -ou clôture de chœur- : mur ou grille séparant le chœur liturgique des autres parties de l'église. Dans les églises paléochrétiennes, cette clôture se nomme chancel.

Chapelle : pièce ou petit vaisseau contenant ou ayant contenu un autel et formant partie constituante d'une église ou d'un édifice civil. On désigne également sous le nom de chapelle de petites églises isolées sans fonction paroissiale.

Chapiteau : élément formant transition entre le corps de la colonne, du pilier ou du pilastre, et sa charge. Le chapiteau est essentiellement formé d'un corps (échine ou corbeille) et d'un couronnement (abaque ou tailloir, éventuellement l'un et l'autre). Dans l'architecture médiévale, l'astragale fait souvent partie du chapiteau.

Chevet : extrémité extérieure de l'église du côté du maître-autel.

Chevet plat : chevet de forme plate, pouvant rappeler les édifices cisterciens.

Chœur : partie de l'église située derrière le transept et où se trouvait le maître autel.

Collatéral : vaisseau latéral de la nef d'une basilique, ou d'un édifice à plan basilical, de part et d'autre du vaisseau central.

Coursive -ou coursière- : espace de circulation intérieure étroit, situé en hauteur et ménagé dans l'épaisseur d'un mur épais, avec ou sans balustrade.

Croisillon : l'un des deux bras du transept d'une église, perpendiculaire à la nef.

Culot : organe en surplomb portant une charge, formé d'un seul élément taillé en cône, en pyramide renversée ou en quart de sphère.

D...Paï

Diocèse : le territoire placé sous la responsabilité d'un même siège épiscopal et d'un même évêque.

Duc : exerce, au nom de son souverain le Roi, des pouvoirs militaires et judiciaires sur un ensemble de comtés, rassemblés sous le nom de Duché. Le duché constitue la plus grande unité de découpe d'un royaume, duc étant aussi le titre le plus élevé après celui de Prince. Le titre de Duc était attribué par le roi lui-même.

Écusson : écu d’armoiries (ensemble des signes héraldiques qui figurent sur l’écu d’une ville, d’une famille, etc.) ; blason (voir ce mot).

Église paroissiale : église principale d'une paroisse, desservie par un curé.

Enclos : terrain délimité par une clôture (mur, fossé, etc.). Par extension, l'enclos paroissial est un ensemble architectural religieux clos d'un mur, caractéristique de la Basse-Bretagne. Il doit présenter au moins cinq des huit éléments suivants : l'église, l'ossuaire, la chapelle reliquaire, le calvaire, le mur d'enceinte, la porte triomphale, le cimetière dans le placître, la fontaine.

Engagée (colonne) : pile dont le fût est partiellement encastré dans un mur ou un élément d'un édifice.

Éponyme : qui donne son nom à quelqu'un ou quelque chose.

Évêché : juridiction d'un évêque, territoire soumis à sa juridiction.

Évêque : dignitaire de l'ordre le plus élevé de la prêtrise chrétienne qui, dans l’Église catholique, est chargé de la conduite d'un diocèse.

Flamboyant : style de l'architecture gothique entre 1380 et 1530 dont le décor évolue vers un ornement exubérant, caractérisé par une grande virtuosité dans la taille de la pierre. Il tire son nom des flammes qui semblent animer le réseau des fenêtres.

Gâble : couronnement pyramidé coiffant l'arc de couvrement d'une baie ou l'arc de front d'une voûte.

Godronné : orné de motif(s) d’ornementation en forme de moulure creuse ou saillante, ou de cannelure en relief, de forme ovoïde.

Gothique : art, en particulier d’art architectural, qui s’est épanoui en Europe du XIIe siècle à la Renaissance.

Gouttereau (mur) : mur latéral correspondant à la gouttière par opposition aux murs pignons.

Grotesque : style d'ornement découvert à la Renaissance, désignant des motifs d’ornementation peints, dessinés ou sculptés reproduisant des sujets de caractères bizarres ou formant des enroulements de feuillages en guise de colonnes dans l’entrelacement desquels apparaissent des figures extravagantes comme les mascarons, des personnages ou des animaux fantastiques.

Hagiographie : l'écriture de la vie et / ou de l'œuvre des saints ; genre littéraire qui veut mettre en avant le caractère de sainteté du personnage dont on raconte la vie.

Hagionyme : nom de saint pris comme nom propre.

Hagiotoponymie : nom de lieu en rapport avec un nom de saint, et, par extension, avec la religion. On appelle hagiotoponymes les noms de lieu formés à partir d'un nom : d'un saint, d'une fête religieuse, de Dieu, d'une église, d'un monastère, d'un pèlerinage, ou d'une relique.

Indulgence(s) : dans l'Église catholique romaine, l’indulgence (du latin indulgere, «accorder») est la rémission totale ou partielle devant Dieu de la peine temporelle encourue en raison d'un péché déjà pardonné.

Intrados : face inférieure d'une voûte ou d'un arc, soit la face inférieure d'un claveau.

Lambrissé : recouvert de lambris (ouvrage d'assemblage constitué de panneaux de bois).

Microdiorite : roche magmatique dont les caractéristiques minéralogique et chimique sont celles d'une diorite, mais dont la structure est intermédiaire entre microlithique et grenue. La structure est dite microgrenue. C'est spécifique d'un refroidissement assez rapide dans un filon magmatique, une intrusion, dans une roche plus froide, non loin de la surface.

Marteler : frapper avec un marteau. Par extension, un blason martelé est un blason dont les symboles ont été effacés à coup de marteau.

Nef : partie d'une église allant de l'entrée jusqu'au transept et réservée aux fidèles.

Païen : nom formé à partir du terme latin «paganus» lequel signifie «paysan, du village ou civil» et qui provient lui-même du mot «pagus» qui signifie «village». Terme ayant à l'origine une connotation péjorative (le «pagus» étant l'antithèse de la cité, symbole de la civilisation), utilisé par les chrétiens et l'église pour décrédibiliser les anciennes croyances.

Par...Z

Paroisse : circonscription ecclésiastique où s'exerce le ministère d'un curé.

Piédroit : appelé aussi montant ou jambage, il peut désigner : la partie latérale d'une baie, d'une porte, d'une fenêtre, d'un manteau de cheminée (appelé également jambage) ; le mur vertical supportant la naissance d'une voûte, y compris dans des tunnels ; le pilier carré qui porte la naissance d'une arcade et chacune des pierres de ce pilier.

Pile : gros pilier (terme utilisé essentiellement pour désigner les grands piliers de la nef).

Plein cintre (arc) : arc en demi-cercle.

Polychromie : application de plusieurs couleurs à la statuaire ou à l'architecture.

Polylobé : se dit de feuilles ou d'arcs présentant plusieurs lobes (parties arrondies et saillantes).

Porche : Pièce ou galerie devant l’entrée d’un bâtiment, formant habituellement avant-corps bas, devant la façade du bâtiment qu’il commande, il est souvent hors œuvre.

Prasinite : roche métamorphique dérivant du gabbro, à débit schisteux, de couleur verte, riche en amphibole, épidote, chlorite.

Prélat : haut dignitaire ecclésiastique (cardinal, archevêque, etc.).

Primitive (église) : désigne le premier édifice construit sur un même site.

Roman : style d’architecture commun en Europe entre les périodes classique et gothique.

Sablière : Pièce maîtresse - ou poutre - horizontale posée sur l'épaisseur d'un mur dans le même plan que celui-ci.

Sacristie : annexe d'une église où sont déposés les vases sacrés, les vêtements sacerdotaux, etc.

Stèle : monument monolithe dressé, généralement plat et porteur d'inscriptions, symboles, gravures ou sculptures, de nature commémorative, funéraire, religieuse ou géographique.

Tailloir -ou abaque- : la partie supérieure du chapiteau des colonnes ou des pilastres. Il s'agit le plus souvent d'une tablette en pierre située entre l'échine, coussin aplati ou rebondi de même épaisseur placé sur le fût de la colonne, et l'architrave ou l'arc qu'elle supporte.

Tangent(e) : qui touche, sans la couper, une ligne, une surface en un seul point.

Thaumaturge : personne qui a (ou aurait) le pouvoir de faire des miracles, tout particulièrement de guérison (saints, rois...).

Tiers-point (arc) : arc brisé qui peut être inscrit dans un triangle équilatéral arc infléchi.

Toponymie : étude des noms de lieux, de leur étymologie (origine des noms).

Tore : moulure ronde, demi-cylindrique, qui entoure la base d’une colonne, d’un pilier.

Torique : en forme de tore (voir ce mot).

Torse : se dit des colonnes dont le fût est contourné en vis, ou à moitié creux, et à moitié rebondi, suivant une ligne qui rampe le long de la colonne en forme d'hélice.

Transept : nef transversale, perpendiculaire à la nef principale. La partie centrale se nomme «croisée du transept» ou bien «carré du transept», chacun des deux bras est un croisillon (nord ou sud) ou bien le transept nord (ou sud, selon leur situation).

Travée : portion de l'édifice compris entre deux supports ou piles maîtresses.

Trêve : en Bretagne, une succursale de paroisse, subdivision rendue nécessaire par l'éloignement du lieu de culte paroissial.

Vaisseau : espace intérieur caractérisé par son développement dans la plus grande partie de la hauteur d'un bâtiment ou, au moins, sur la hauteur de plusieurs étages quand ce bâtiment en comporte. En matière d'architecture religieuse, il ne faut pas confondre nef et vaisseau : la nef d'une église peut être constituée d'un seul vaisseau ou de plusieurs (vaisseau central et collatéraux).

Voussure : une moulure de l'arc d'une arcade, d'une baie ou d'un portail.