Peumerit : l'église Saint-Annouarn

Statue de saint Corentin (XVIIe)Croix lithurgique exposée dans l'église St-Annouarn

Historique

L’église Saint-Annouarn est très peu documentée. Selon l’inventaire régional du patrimoine, elle comporte des parties des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Elément remarquable, le vitrail du chevet est consacré aux quatre grands docteurs de l’église d’Occident.

L'église Saint-Annouarn a été construite au fil des siècles

Portail ouest, de style renaissance

La commune de Peumerit a été l’une des paroisses de l’ancien diocèse de Cornouaille maintenue sous l’Ancien Régime.

L’église dédiée à Saint-Annouarn (ou Alouarn) a été construite sur plusieurs siècles. Ainsi, la partie la plus ancienne, le chœur, daterait du XIVe siècle.

Par la suite, l’édifice s’est vu modifié, notamment par un arc diaphragme au XVe siècle, et des arcades brisées au XVIe et XVIIe siècle.

L’église a également été restaurée au XVIIIe siècle et XIXe siècle. En effet, l’aile sud porte la date de 1741, et le chœur a été restauré en 1876.

Arc diaphragme (XVe) et arcades brisées

Architecture

L’église Saint-Annouarn en Peumerit comporte un plan de type croix latine. Les arcades des parties gauche et droite du chœur sont antérieures à la nef et reposent directement sur des chapiteaux et piliers du type Pont-Croix.

Les trois travées du chœur

Piles relevant du style Pont-Croix, excepté le décor de feuillages des chapiteaux

L’église de Peumerit se compose d’une nef à trois travées et d’un chœur à quatre travées, tous deux pourvus de bas-côtés au nord et au sud. La nef et le chœur sont séparés par un arc diaphragme supportant le clocher.

Le chœur de l’édifice attire l’attention par sa parenté avec le style architectural de Pont-Croix. Ainsi, les piliers sont entourés de quatre, six ou huit colonnettes fines et engagées, et sont surmontés par des arcs en plein cintre au nord, et des arcs brisés au sud. 

Les chapiteaux de ces piles sont décorés de feuillage à l’exception d’un qui se réfère au style sobre de Pont-Croix.

Des éléments comme le mur aveugle au-dessus des arcs et le chevet plat confirment les influences du style de Pont-Croix dans cette partie de l’édifice.

Chapiteau caractéristique de l'école de Pont-Croix