Plovan : l'église paroissiale Saint-Gorgon

Le portail ouest de l'église Saint-Gorgon et sa tourelle d'escalierSaint-Gorgon à Plovan : détail du clocher gothique (1520-1525 au plus tôt)

Historique

Peu de sources sont disponibles pour dater les périodes de construction de l’église paroissiale de Plovan. Le clocher serait du XVIe siècle et un pignon porte la date de 1660. Une autre inscription indique une restauration du chevet des murs des bas-côtés en 1791. L’église conserve un grand nombre de statues, transférées de la chapelle de Languidou à la fin du XVIIIe siècle.

Calvaire en pierre de kersanton du XVIe siècle (mention : M. Provost 1703)

Vitraux en dalle de verre, œuvre d'un maître-verrier originaire de Pleyber-Christ (1944)

L'église Saint-Gorgon est le siège d'une paroisse d’Ancien Régime maintenue lors du Concordat.

Si cet édifice est peu documenté, la présence d'éléments caractéristiques du style de Pont-Croix pourrait faire remonter sa construction à la fin du XIIIe siècle.

Le plan irrégulier du monument atteste des nombreux remaniements effectués au fil des siècles.

Le clocher est construit en 1520. Sur la façade ouest figure la date de 1660.

L'église est en grande partie reconstruite en 1791. Le chevet et les bas-côtés sont notamment restaurés. Cette date est gravée sur l’une des colonnes du bas-côté nord de l’édifice.

Façade nord de l'église Saint-Gorgon en Plovan (Finistère)

Architecture

Dans la partie ouest de la nef de l'église Saint-Gorgon , des piles, à six, puis à quatre colonnettes, surmontées d'un arc plein cintre, s’inscrivent dans le style de Pont-Croix. Chapiteaux et tailloirs ne comportent pas de motif sculpté. En d’autres endroits sont visibles des éléments similaires, vestiges des élévations anciennes, mais la symétrie n'a pas toujours été respectée lors des constructions successives.

Arcades dans le style de Pont-Croix : piles polylobées, chapiteaux aux décors géométriques

Maître-autel style Renaissance (XVIIe ?), sous le regard de saint Gorgon et de saint Eloy

L’édifice paroissial de Plovan possède une nef à trois vaisseaux, qui s'étend sur six travées. Elle est aveugle, les bas-côtés sont faiblement éclairés par de rares et petites ouvertures. Deux chapelles latérales se situent au droit de la troisième travée orientale. La dernière travée est réservée au chœur et le chevet est à trois pans.

C'est dans la partie ouest de l’église que l'on retrouve les éléments architecturaux les plus anciens et qui se rattachent au style de Pont-Croix. En effet, les quatre travées occidentales sont soutenues par des piles cantonnées de quatre à huit faisceaux de colonnettes. Elles sont surmontées de chapiteaux au décor sobre. 

La travée la plus à l'ouest est en plein cintre, elle correspondrait à une restauration plus tardive. Les trois travées suivantes sont soutenues au sud par des arcs en plein cintre, et au nord par des arcs brisés.

Chapiteau orné d'une fleur sculptée, au nord de la nef