Comment installer/remplacer un radiateur électrique

radiateur

Comment installer/remplacer un radiateur électrique

Le radiateur électrique s’impose de plus en plus dans les foyers français. Nous ne parlons plus ici du bon vieux radiateur « grille pain » qui, dès qu’on l’allume, fait sauter les plombs de la maison, voire du quartier, mais bien de radiateurs designs qui s’intègrent parfaitement dans votre logement.

L’évolution des technologies combinée à une meilleure isolation des logements, permet sérieusement de se poser la question entre chauffage gaz, fuel, naturel ou électrique. Concentrons-nous sur ce dernier.

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas être électricien pour installer ou changer un radiateur électrique dans votre logement, quand bien même votre installation électrique est vieillissante.

Nous allons voir ici les différentes étapes pour installer un radiateur en toute sécurité suivant le type de mur que vous avez.

1. Identifier le type de mur sur lequel poser votre radiateur

Le type de mur sur lequel installer votre radiateur est l’étape la plus importante, car elle déterminera les types des chevilles à utiliser pour fixer à long terme votre radiateur. Même si la quincaillerie est fournie avec ce dernier elle n’est généralement pas adaptée. Nous insistons sur cette étape car un radiateur peut peser plusieurs dizaines de kg. De plus, il peut y avoir des enfants qui s’agrippent ou des invités qui s’adossent aux radiateurs durant les apéros… vous imaginez donc la suite si ce dernier tombe.

Pour identifier le type de mur que vous avez vous pouvez :

A- Tapoter avec la main votre surface :

Si cela sonne très creux, il s’agit surement de placo. Si vous sentez que le mur est dur mais qu’il sonne légèrement creux, il s’agit surement de brique. En revanche, si le mur sonne plein, il s’agit surement de béton, parpaing, mâchefer ou pierre.

N’hésitez pas à taper votre mur avec votre main de plus en plus fort afin d’estimer la résistance du mur.

B- Identifier des points de défauts :

Regarder l’ensemble du mur et essayez de voir une faille afin de regarder plus précisément le type de mur. Les points d’identification sont généralement autour des portes, fenêtres, plinthes.

C- Retirer le radiateur existant :

Comme vous allez changer de radiateur, nous vous conseillons avant d’aller acheter les chevilles du radiateur, d’enlever celui existant pour identifier les chevilles déjà utilisées et le mur dans lequel elles sont.

2. Débrancher votre ancien radiateur électrique

Pour ce faire, la priorité est de couper, au niveau du tableau électrique, le fusible lié au radiateur en question. Si vous n’avez pas d’indication, nous vous conseillons de couper l’alimentation générale le temps nécessaire à l’opération.

Tableau Electrique

Une fois cette action effectuée, vous pouvez enlever le radiateur existent. Quelques vis sont généralement à dévisser, puis tirer dessus ou lever le radiateur suffira à l’extraire.

Vous devez maintenant débrancher votre radiateur électriquement. Pour cela, dévissez le cache, puis à l’aide d’un tournevis d’électricien, il vous faudra débrancher les câbles. Sur la photo suivante il s’agit de Wago.

Fils : Bleu, marron et noir pour le fil pilote (domotique)

3. Installer votre nouveau radiateur électrique

Comme vu précédemment, des chevilles adéquates au type de mur que vous avez est essentiel pour maintenir le radiateur dans la durée.

S’il s’agit de placo, vous aurez besoin de chevilles molly et d’une pince à cheville comme ci-dessous :

Vous n’êtes cependant pas obligé d’acheter un kit, mais bien une pince et quelques chevilles à côté. Il en existe dans tous les magasins de bricolage. Notre conseil est de prendre des chevilles Ø 5 ou Ø 6 avec une résistance d’environ 30 Kg par cheville.

Si vous avez un mur en brique creuse ou parpaing, vous pouvez utiliser ce type de cheville :

Nous vous recommandons d’utiliser les chevilles fournies avec le radiateur que dans du béton.

Avec la notice fournie lors de l’achat du radiateur, vous aurez toutes les cotes nécessaires afin d’installer ce dernier. Veillez à respecter une pose avec un minimum de 20 cm à 25 cm à partir du sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *